Navigation rapide

Accueil > ASSO & PATRIMOINE > PATRIMOINE > LE MATERIEL QUE NOUS AVONS PU SAUVEGARDER GRACE A VOS DONS ! > Une BB66000 à Saint-Quentin : Pourquoi et comment faire ?

Une BB66000 à Saint-Quentin : Pourquoi et comment faire ?

mardi 30 octobre 2012

Mercredi 31/10/2012, la souscription a atteint la somme de 6000€. Le but est atteint mais vous pouvez quand même vous informer sur cet effort solidaire !

Les années passent .... les mêmes qui, pendant leur jeunesse, ont vu la fin des locomotives à vapeur assistent à la lente disparition des engins diesels de ligne qui les avaient remplacé. Et la génération des 30/40 ans, qui n’a connu que la traction diesel ou électrique, sent confusément qu’il faut faire quelque chose pour préserver certaines pièces, familières il y a encore quelques années mais que l’on voit de moins en moins.

Dans le cadre de l’article 3 des statuts de notre association qui précise qu’elle a pour but de ..... sauvegarder, restaurer, entretenir et faire circuler du matériel ferroviaire, réel ou modèle, présentant un certain intérêt historique ou technique....... et sur proposition du Conseil d’Administration, l’assemblée des Membres Participants à l’Exploitation ont pensé à l’unanimité des membres présents qu’il était temps de préserver une locomotive diesel de ligne en faisant le choix d’une BB 66000.


En savoir plus sur les locomotives diesel électriques SNCF BB66000 ? Cliquez sur ce lien !

Pourquoi une BB66000 et pour quelle utilisation ?

Pourquoi ? Il y a 4 bonnes raisons à cela :

  • D’abord parce qu’il s’agit de matériel ferroviaire, .... , présentant un certain intérêt historique ou technique  !
  • Ensuite, parce que peu d’engins de ce type ont été jusqu’à ce jour sauvegardés,
  • Parce qu’un certain nombre de membres du C.F.T.V. connaissent parfaitement ce type de matériel et sauront l’entretenir et le conduire, puisque dans notre association, ces deux actions sont indissociables !
  • Enfin parce que des machines identiques ont circulé pendant 25 ans en tête de trains de ciment sur la ligne Saint-Quentin - Origny-Sainte-Benoîte parcourue par le Chemin de Fer Touristique du Vermandois !

A quoi pourra servir une locomotive si puissante ?

  • Utilisé sur les voies principales RFN à la vitesse de 100 km/h (soit en dessous de ses possibilités actuelles), cet engin permettra à notre rame historique d’avoir un plus grand rayon d’action en prélude ou en fin d’une sortie des locomotives à vapeur 140 C 314 ou 230 G 352.
  • Parce qu’en cas de "coup dur" sur la ligne Saint-Quentin - Origny-Sainte-Benoîte, elle pourrait servir de locomotive de secours.
  • Enfin, comme pour les locomotives à vapeur, il existe certains amateurs sérieux qui désirent faire un apprentissage de la conduite des locomotives diesel.

Qu’allons nous faire et combien ça coûte ?

Pour mener à bien ce projet, notre association se propose de :

  • Choisir, avec l’aide de spécialistes (dont certains sont membres de notre association ou d’autres associations du même type que la nôtre) parmi les engins dont la SNCF n’a plus l’usage, celui qui aurait le plus de potentiel.
  • Rassembler son dossier technique et des pièces détachées indispensables à son entretien.
  • Créer, autour de ce projet et dans le cadre de notre association un groupe de travail dont le rôle sera de s’occuper de la partie technique : acheminement du matériel, travaux en vue de l agrément de circulation et de la conduite sur les voies RFN. Cela pourra passer par un éventuel levage du même ordre que celui que nous avons effectué dans notre atelier pour la 140 C 314.

Combien ça coûte ?

Il faut d’abord savoir que, à cause de l’amiante qu’il contient dans certains de ses organes internes, il n’est pas possible que notre association - ou n’importe quel passionné - devienne propriétaire de ce genre de matériel. Mais la SNCF peut le mettre à disposition du CFTV, comme cela a déjà été fait pour la voiture A5C5 ex PLM du Musée de Mulhouse. Pour institutionnaliser cette mise à disposition, il faut pour cela que soit signée une convention entre la Direction TER-Picardie et notre association.

Cela a un coût de 6000€ environ : 3800€ de frais de convention, 1200€ de frais de mise à disposition et 1000€ pour les pièces détachées. Et comme l’association n’a pas de moyens suffisants car elle privilégie l’emploi de Contrats Aidés plutôt que l’investissement, ELLE DOIT DONC FAIRE APPEL A VOUS !

Comment puis-je aider à rassembler cette somme ?

Tout d’abord qu’il soit précisé ici qu’il n’est pas nécessaire d’être membres de notre association pour nous aider ! Tout un chacun le peut :

  • En contribuant à l’effort financier, c’est à dire en faisant un don à l’association : Si vous effectuez ce don avant la fin de l’année 2011, le reçu fiscal que nous vous enverrons pourra vous permettre d ouvrir droit à une réduction d impôt de 66% du montant versé dans la limite de 20% de vos revenus imposables en 2012 (article 200 du CGI).

En cliquant sur le lien : Une association reconnue d’intérêt général vous pourrez obtenir des informations sur le sujet et avoir accés à la copie de la lettre de la DSF de l’Aisne. Ce système marche trés bien depuis 2 ans et l’an dernier, les membres abandonnant leurs créances, donateurs de matériel ou participant aux activités ont pu faire 8131 € d’économies d’impôts ! Pourquoi pas vous ?


Pour faire un don spécifique dans le cadre de cette opération, cliquez sur ce lien !

  • En utilisant votre réseau social préféré pour informer vos amis, et en particulier ceux de Facebook, en partageant cette information sur votre mur et en devenant membre de notre groupe dédiié : https://www.facebook.com/groups/136230999817207/, ce qui vous permettra de rester en contact avec cette réalisation !

Merci de l’aide que vous pourrez nous apporter !